18 septembre 2018

DASSAULT AVIATION - ISTRES

Qui n’a pas rêvé un jour – ou une nuit – d’aller voir de près les avions de l’armée française ?  MEGA a réalisé l’exploit, car c’est un exploit, de faire visiter
DASSAULT AVIATION à ses adhérents !
 
Nous étions 26 au rendez-vous fixé sur la base d’Istres.
Après le franchissement des barrières de sécurité, c’est Alain MARTEL qui nous a pris en charge pour l’après-midi.
Après 20 ans dans l’armée de l’air en qualité de pilote de chasse, Alain MARTEL a rallié DASSAULT où il officie aujourd’hui à un poste clé.
 L’après-midi s’est déroulée en 3 temps :
 
LA PRÉSENTATION DE DASSAULT AVIATION
DASSAULT a mis en place une organisation industrielle optimisée autour d’activités civiles et militaires, respectivement représentées par le FALCON et le RAFALE.
Quelques chiffres clés :
11600 collaborateurs dont + de 9000 en France
Depuis 1945 :  8000 avions livrés
71% du chiffre d’affaires à l’export
La base d’Istres est le centre d’essais en vol :
 
→ 565 personnes dont 415 ingénieurs
→ 80 vols d’essai/mois
→entre 12 et 15 avions en « essai »
 
Les 4 maximes qui guident l’ingénieur d’essai :
 « le pilote a toujours raison »
« l’ingénieur n’est jamais trop prudent »
« rien n’est normal »
« l’optimisme est le pire ennemi »
 
LA VISITE DES HANGARS
Divisés en deux groupes, nous avons visité un hangar abritant un RAFALE et un hangar  abritant un FALCONE.
 Des pilotes et ingénieurs ont répondu aux nombreuses questions et nous ont fait « visiter » les deux types d’avion.

LES ESSAIS SUR SIMULATEUR
Malgré la clarté des explications fournies, nous sommes loin d’avoir pu appréhender la prodigieuse technologie de ces aéronefs !
Plusieurs d’entre nous eu la chance de monter dans le simulateur et de se mettre en place « pilote » quelques minutes, le temps d’imaginer ce que peut représenter un vol en RAFALE …
Mille mercis à  Alain MARTEL , ainsi qu’à Stéphane, pilote d’essai, qui nous ont accompagnés pendant toute la visite. Cette journée inoubliable s’est clôturée par une soirée en bord de mer.
 
Encore une fois Merci à Valérie LEGENDRE sans laquelle DASSAULT serait restée une énigme !

Fermer le menu